Laurent Marti : « Julien Laïrle a endossé le rôle de manager, même si dans leurs esprits, ils veulent être sur un pied d’égalité et qu’ils partagent les décisions »

 

Interrogé par l’Equipe, le président de l’UBB, Laurent Marti, est revenu sur le fait d’avoir laissé les rênes au duo composé de Frédéric Charrier et Julien Laïrle pour la fin de saison : « Le risque était qu’ils soient dans le négatif ou dans la rancœur. Le challenge pour toutes les parties est de faire la part des choses. Pour le moment, c’est le cas. Ça fonctionne car ils ont trouvé leur équilibre et que ce sont deux bons entraîneurs. Naturellement la répartition des rôles s’est faite. Julien Laïrle a endossé le rôle de manager, même si dans leurs esprits, ils veulent être sur un pied d’égalité et qu’ils partagent les décisions. J’observe un peu plus qu’avec Christophe, mais je ne suis pas invasif. Et s’ils veulent me solliciter, ma porte est grande ouverte. Ça viendra d’eux […] Je les trouve pessimistes. Mais c’est normal. Ça ne m’inquiète pas. Le club est sain. Nous avons l’engagement des joueurs. L’important est que tout le monde tire dans le même sens. Tout est plus facile avec des résultats« .