Poirot : “Le monde du rugby m’a toujours bien accueilli”

Jefferson Poirot

 

Alors que l’annonce de la composition pour affronter l’Italie devrait avoir lieu à 11h, aujourd’hui Sud-Ouest nous propose de découvrir un peu plus Jefferson Poirot. Celui-ci nous révèle par exemple les difficultés qu’il a connu jeune quand il est arrivé de région parisienne à Lalinde : « J’étais le Parisien, il y avait ma mère seule avec deux
enfants, et la couleur de ma peau. J’ai été confronté au jugement des gens. J’ai été vite catalogué comme le petit délinquant. J’ai vécu des choses un peu blessantes ». Puis il a découvert le rugby :  « J’ai rencontré des gens géniaux […] En fait, le monde du rugby m’a toujours bien accueilli. J’ai trouvé des gens de valeur, une vraie deuxième famille ».

 

Il nous raconte aussi le départ difficile au moment d’intégrer le centre de formation de Brive : « Le fait de les laisser m’angoissait. Mais ma mère ne m’a pas donné le choix. Elle m’a dit que c’était une chance en or ».