Brunel : “Il faut réussir à franchir le dernier palier et titiller les meilleurs”

Jacques Brunel

 

Avec la reprise de l’entraînement à Moga, c’était aussi la reprise des conférences de presse. Aujourd’hui, c’est notre nouvel entraîneur des avants, Jacques Brunel, qui a vécu son baptême depuis son arrivée à l’UBB. L’occasion pour lui de revenir sur son arrivée au club et sa vision de l’UBB : “Trois choses m’ont plu dans le challenge bordelais. La première, c’est le lien avec Raphaël Ibañez, que j’ai entraîné pendant quelques années, et à qui j’avais même proposé de me rejoindre en Italie. J’ai aussi rencontré le président Laurent Marti et son discours m’a séduit. Enfin, la troisième, c’est la conviction que l’UBB peut être l’équipe qui va bousculer la hiérarchie du rugby français […] Depuis quelques années, le club est sur une pente ascendante. Maintenant, il faut réussir à franchir le dernier palier et titiller les meilleurs […] Il ne manque donc pas grand-chose : un peu plus de maîtrise, d’efficacité près des lignes, éviter de prendre des points bêtement… Mais, plus globalement, et c’est important, l’UBB a un jeu qui est identifiable. Le jeu, c’est même l’image de l’UBB“.

 

Source : France Bleu Gironde