Serin : “Si tu veux être bon sur le terrain, tu dois être heureux à côté”

Baptiste Serin

 

Dans les colonnes de l’Equipe, notre jeune demi de mêlée Baptiste Serin, revient sur sa relation avec ses parents et leurs rôles dans sa carrière : “Je suis très proche d’eux, oui, et je tiens à ce qu’ils aient un œil sur cela. Ils m’ont toujours bien conseillé depuis que je parti de Parentis (son club formateur dans les Landes). J’ai suivi leurs conseils en signant à Bègles à 15 ans et ça m’a réussi. Mon père a joué 3ème ligne à Dax, il m’oriente plus sur l’aspect rugby spécifique. Ma mère s’est plus l’aspect mental et sentimental. En fait, j’ai un cocon familial, une stabilité dans ma vie personnelle, qui m’aide beaucoup. Je pars du principe que si tu veux être bon sur le terrain, tu dois être heureux à côté. Ca facilite les choses“.