Aliouat : “Rejoindre Bordeaux-Bègles a vraiment été une bouffée d’air frais”

Johan Aliouat

 

Johan Aliouat, jeune 2ème ligne arrivé de Carcassonne, où il était prêté par Montpellier, pourrait connaître  contre Clermont sa première titularisation sous le maillot de l’UBB. Mais Johan déclare, dans Sud-Ouest, qu’il « attendait ça depuis quelques années »  et qu’il est “prêt […] On m’offre enfin cette chance de montrer ce que je vaux. Je vais la saisir au mieux ».

 

Il revient sur son arrivée à l’UBB et sa volonté de ne pas rester à Montpellier son club formateur : « À la fin, je m’entraînais avec l’équipe première mais je jouais toujours avec les espoirs. L’an dernier, j’ai dit aux dirigeants que j’allais attendre jusqu’en novembre et que si je ne jouais pas, je partirais […] La Pro D2 est une très bonne école, surtout pour les avants et pour les jeunes qui sont dans les centres de formations et qui manquent de temps de jeu. J’ai fait le bon choix […] Mais je ne voulais pas rester. Jack White m’a clairement dit que je ne jouerais pas. Donc à quoi ça servait de me proposer un contrat et de me faire rester ? […] Rejoindre Bordeaux-Bègles a vraiment été une bouffée d’air frais, un soulagement, un nouveau départ… Remonter en Top 14 était l’objectif, c’était le but du prêt à Carcassonne où j’ai retrouvé du temps de jeu. Ça m’a ouvert les portes ».