Serin : “Les fenêtres des voisins et de mes parents ont un peu souffert”

Baptiste Serin

 

Pour Rugbyrama, Baptiste Serin, notre jeune demi de mêlée international, est revenu sur l’origine de ses qualités technique : “J’avais un ballon dans les mains dès l’âge de 4 ans. Mon grand-père me disait toujours : ‘tape des deux pieds ! Travaille tes passes des deux côtés !’ C’était des heures après manger, avant l’école à répéter des petites choses qui m’ont apporté des garanties dans le domaine technique. J’en oubliais sans doutes de faire mes devoirs (rire) […] J’avais tout le temps un ballon avec moi ! Et c’est vrai que les fenêtres des voisins et de mes parents ont un peu souffert. Je cassais tout ! Mais ils doivent être contents de voir où j’en suis. Ça méritait bien quelque pots de fleurs cassés  […] Depuis que je suis à Bordeaux (qu’il a rejoint à 15 ans NDLR), je travaille le technique de mon côté. J’essaye d’en faire un aspect primordial“.