Rory Teague : « La pression fait partie du métier »