Jefferson Poirot : « Cela n’a pu me donner que l’envie de travailler d’autant plus dur pour pouvoir revenir le plus rapidement possible »