Jean Trillo : « Cette culture doit être habillée en terme de modernité, mais elle ne doit pas être rejetée »