Jean Trillo : “Cette culture doit être habillée en terme de modernité, mais elle ne doit pas être rejetée”

 

Interrogé par Sud-Ouest, Jean  Trillo, champion de France en 1969 avec le CABBG, est revenu sur ce que représentait pour lui de voir les joueurs arborer le maillot à damiers pour le match contre le Stade Toulousain : “Ça me fait regretter peut-être une culture très particulière de l’endroit où le club évolue. La culture béglaise, c’est un truc à la con… Un truc communiste, de gens qui ont le goût du travail bien fait, du partage. Mais même moi, quand je suis arrivé de Condom, j’ai eu du mal à comprendre ce que représentait cette culture. Aujourd’hui, à mon sens, cette culture doit être habillée en terme de modernité, mais elle ne doit pas être rejetée. Certes, il y a des joueurs qui arrivent de partout mais nous aussi à l’époque, nous étions aussi différents et cette culture nous fédérait à travers le rugby […] Le métissage prend une forme différente et remplace celui qu’on a connu à l’époque. Mais il est de même nature. Nous avions un métissage politico-social“.