Jefferson Poirot : “Là où j’ai été admiratif de l’équipe, c’est sur les phases de défense”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre pilier international, Jefferson Poirot, est revenu sur la satisfaction de la victoire acquise contre l’Ecosse lors du premier match de préparation à la Coupe du Monde : “On avait bossé beaucoup de choses, mais on n’avait pas encore de bases. On a pris de la confiance sur ce qu’on pouvait mettre en place. On a une bonne base pour savoir où on en est et pour savoir ce que sont les axes de travail […] On a bien réussi à alterner entre les phases de ballons lents, les phases de pression qu’on a eues et, derrière, (cette capacité à) aller chercher les extérieurs, le deuxième mouvement. Et là où j’ai été admiratif de l’équipe, c’est sur les phases de défense. On a eu quand même deux grosses phases de 15 minutes de temps faible durant lesquelles on était sur notre ligne. Et on n’a pas craqué. C’est une bonne chose, parce qu’à ce niveau, c’est ce qui fait la différence“.