Laurent Marti : “Les joueurs ont bien compris que ça suffit de passer pour des jambons en fin de saison”

 

Interrogé par Sud-Ouest, le président de l’UBB, Laurent Marti, est revenu sur la spécificité de cette saison de Coupe du Monde, où il y aura de nombreux doublons : « Les années de Coupe du monde, il y a presque deux championnats en un. Le premier où personne ne dispose de toutes ses forces vives et la seconde partie de saison. Ce sera certainement un championnat très bizarre, très long, qui finit très tard (NDLR : dernière journée de la phase régulière le week-end du 6 juin). C’est l’année où il faudra faire preuve de caractère sur la longueur, ce qui a été notre point faible jusqu’à présent. Mais ce Top 14 le prouve chaque année, que tu partes bien ou mal, du moment que tu n’es pas largué, ça se joue à la fin. Donc pas d’affolement. J’ai réalisé à quel point la force mentale était un élément capital dans le Top 14 et ça, c’est véhiculé par le staff. Les joueurs ont bien compris que ça suffit de passer pour des jambons en fin de saison »