Vincent Forgues : “C’était un match dont on peut difficilement tirer des enseignements”

photo Instagram Vincent Forgues

 

Invité des studios de France Bleu Gironde, pour l’émission La Mêlée du Lundi, le manager de Lormont, Vincent Forgues, a livré son avis sur la victoire de l’UBB contre le Stade Toulousain, samedi dernier au Stade Chaban Delmas : « C’est une saison un peu particulière avec un début de championnat compliqué et beaucoup d’absents pour certaines équipes. Je ne sais pas si on peut tirer beaucoup d’enseignements. On a vu un Stade Toulousain avec beaucoup de jeunes joueurs, notamment derrière. Ils ont essayé de s’appuyer notamment sur ce qui a aussi été sa force, la défense et les turnovers. On a vu que ça allait très vite sur les ballons récupérés. Mais on sent aussi que c’est une équipe qui n’a pas repris depuis très longtemps, qu’il lui manque aussi quelques cadres notamment derrière. Elle a certainement payé ses 15 jours de préparation en moins, même si normalement ils essaient de le compenser sur leur collectif, qui n’a pas non plus trop évolué, d’une année sur l’autre, contrairement à l’UBB où tout est reparti de zéro avec notamment un nouveau staff, quelques nouveaux joueurs, quelques absents de marque, une grosse préparation cet été. C’était un match dont on peut difficilement tirer des enseignements. Il fallait simplement essayer d’éviter de commencer en se tirant une balle dans le pied avec une défaite à la maison sur ce premier match de championnat. Ça a été difficile parce qu’il n’y a que 5 points d’écart, on a quand même senti aussi qu’il y a eu beaucoup de petits ballons tombés. On ne sait pas quel accent a été mis sur la préparation. On a senti que dès que l’UBB accélérait, Il y avait de la vitesse, des espaces qui se créaient, il a manqué un petit peu de continuité parce que c’est aussi le début de saison. Pélissié a mis vraiment du peps, Lucu a fait une très bonne rentrée, Jalibert aussi. Je pense que c’est vraiment le banc qui a su faire basculer le match. J’ai bien aimé Buros à l’arrière. S’il continue comme ça, il va y rester longtemps. Ils ont bien commencé, c’est une bonne chose de faite, mais il y a encore du travail. On va laisser passer quelques matchs pour tirer quelques enseignements ».