Alexandre Roumat : “Pour moi personnellement, c’était très dur à partir de la 60-65ème”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre troisième ligne, Alexandre Roumat, a livré son ressenti sur l’état de fatigue à l’issue de la rencontre contre le Stade Toulousain, samedi dernier : « Le ressenti de l’intérieur après le match, c’était que c’était un match qui n’était pas dur en termes de volume et de longues séquences, mais par contre avec un engagement physique très dur, sur les phases statiques, les mauls, la défense. Ils ont des avants qui sont très gaillards avec Kaino, Tekori… La chaleur ne nous a pas aidé sur le match. Pour moi personnellement, c’était très dur à partir de la 60-65ème. Le public nous a aidé à nous surpasser et à faire ces mètres de plus qui nous ont permis de l’emporter ».