Jefferson Poirot : “On sait qu’en s’engageant on prend un petit risque, mais ça ne doit pas nous freiner”

 

Interrogé par l’Equipe, notre pilier gauche international, Jefferson Poirot, est revenu sur la nécessité de corriger les erreurs réalisées dans la guerre des rucks, lors de la défaite contre l’Ecosse à Murrayfield : “C’est parce qu’on a été moins dominateurs sur les contacts. On s’est posé beaucoup moins de questions lors du premier match à Nice. L’exemple de Paul (Gabrillagues) nous a peut-être un peu refroidis, car il y a une faute réelle, mais lui vient pour sauver le ballon. On sait qu’en s’engageant on prend un petit risque, mais ça ne doit pas nous freiner. On sait qu’on doit éviter le jeu déloyal, c’est une certitude, mais, sur la question des rucks, c’est parfois à pile ou face. Si on prend le cas de Paul, par exemple, il y a le n°13 qui le gêne pour encercler, même si c’est pris en compte dans la décision finale (3 semaines de suspension). Pour lui, c’est un coup de malchance“.