Blair Connor : “Ils disent tous ça parce que j’ai fait une bonne préparation”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre ailier australien, Blair Connor, n’a pas reconnaître qu’il pouvait être un exemple pour ses coéquipiers : « Non, non. Ils disent tous ça parce que j’ai fait une bonne préparation. J’ai eu la chance de jouer avec Bruce Reihana et Matthew Clarkin. À 36 ans, Bruce Reihana soignait encore ses abdos, il faisait beaucoup d’étirements, de récupération. J’ai vu ce qu’il faisait pour rester au top. D’un autre côté, j’ai vu Matthew Clarkin faire tout l’opposé. Il arrivait à l’entraînement et ne faisait jamais d’étirements, il avait toujours des douleurs comme un papy. Donc j’ai décidé de suivre le chemin de Bruce ».