Jean-Baptiste Dubié : « Après deux victoires, on a pu y aller avec un peu moins de pression que si l’on avait perdu à la maison »