Christophe Urios : “Le faire continuer sur ce match et faire rentrer Vadim sur le banc, ça montre la confiance que j’ai en lui”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur la confiance qu’il accorde à notre pilier droit, Lasha Tabidze, en le titularisant contre Montpellier pour la seconde fois en deux rencontres : « Je ne suis pas surpris. Il est comme ça. C’est quelqu’un qui se déplace beaucoup, qui travaille beaucoup sur un terrain. Il n’a pas la solidité d’un Vadim ou son expérience. Par contre, il est propre. Il nettoie bien, se déplace bien. Il subit rarement les plaquages. Il avance tout le temps. C’est quelqu’un de très propre dans son jeu. Il est en train de prendre confiance. Continuer avec Lasha, sur un match aussi important pour nous, c’est une vraie marque de confiance. Si Vadim avait été là contre le Stade Français, il n’aurait pas entamé le match. Je pourrais mettre Vadim en sachant que la mêlée sera un secteur clé, mais ça n’aurait pas été juste par rapport à sa performance. Le faire continuer sur ce match et faire rentrer Vadim sur le banc, ça montre la confiance que j’ai en lui […] Ce qui m’a surpris, c’est son plongeon. Ça ne correspond pas à sa personnalité. Il a eu une belle bouteille de vin lundi matin. J’ai eu peur qu’il se fasse mal tellement il ne doit pas en faire beaucoup à part dans la piscine ».