Christophe Urios : « Ce que j’aime par-dessus tout, c’est cette communion, cette proximité »

 

Invité des studios de TV7, pour participer à l’émission Top Rugby, notre manager, Christophe Urios, est revenu sur les moments de communion partagés par les joueurs avec leur public, notamment à la Bodega supporters, après la victoire contre Édimbourg et la qualification pour les quarts de finale de Challenge Cup : « Evidemment que j’aime le rugby, que j’aime entraîner. C’est essentiel, mais ce que j’aime par-dessus tout, c’est cette communion, cette proximité. On avait une mission qui était fondamentale, qui était de regagner le cœur de nos supporters. C’est à travers ces espèces de moments, qui sont des moments diaboliques, où on redevient des mecs. C’est bien […] Quand on joue chez nous, on doit avoir cette mission prioritaire. Quand je parle de regagner le cœur de nos supporters, c’est important que les gens partagent cette émotion. Je veux que les gens, quand ils viennent au stade, ils se rendent compte qu’il y a une bande de mecs qui donne tout sur un terrain. C’est ça qui est important. Tu gagnes, tu perds, évidemment qu’il vaut mieux toujours gagner, mais ce qui est important, c’est de transmettre ça. C’est ça qui est essentiel. Aujourd’hui, les gens viennent nombreux au stade, même si j’étais un peu déçu de l’affluence de ce week-end, parce qu’ils se reconnaissent dans l’équipe. Je fais des points réguliers avec les supporters. J’en ai fait un lundi dernier et les gens se reconnaissent vraiment dans cette équipe parce qu’elle est jeune, qu’elle donne tout, qu’elle est accessible. On avait besoin de ça après la fin de saison dernière, où suite aux différentes saisons, on avait besoin de retrouver cette atmosphère ».