Santiago Cordero : « Je savais que l’UBB n’avait pas eu de bonnes années dernièrement, ça m’a donné envie de faire partie de cette grande équipe et de cette grande ville »