Laurent Ferrères : « Il y avait des jeunes joueurs que je ne pouvais pas faire jouer parce qu’ils n’avaient pas la bonne convention »

photo UBB