Laurent Marti : « Le tournant, c’est quand même cette interception de Kolbe. A ce moment-là, je sens que l’on a la capacité de faire douter le Stade Toulousain »