Lucas Méret : « C’est un sport spectaculaire, où je pense que tous les rugbymans prennent du plaisir, que l’on joue devant ou derrière »