Cyril Cazeaux : “Je ne sais pas si je jouerai ce Tournoi. Mais j’ai 25 ans et évidemment, la perspective de la Coupe du monde 2023 est apparue pour moi désormais”

 

Interrogé par Sud-Ouest, notre deuxième ligne, Cyril Cazeaux, qui a connu les stages de préparation avec le XV de France, qui a même fait partie des 28 retenus pour le match contre l’Angleterre, mais sans faire partie des 23 qui ont pris part au match, est revenu sur son avenir avec l’équipe de France : « Avant le début de saison, je n’y pensais pas du tout. C’est Christophe (Urios, son manager) qui m’a dit de rester sérieux, de bien bosser. Je crois qu’il a eu des tuyaux par le staff des Bleus. J’ai eu un entretien avec les entraîneurs des avants. Ils m’ont expliqué qu’ils me suivaient. Moi, j’étais un peu stressé. Heureux aussi. C’était la première fois pour moi. On a regardé des vidéos. Ils avaient amené des séquences qui montraient ce qui leur plaisait. Ils m’ont dit que j’étais un bon porteur de balle, que j’avançais souvent avec le ballon, j’étais un assez bon lifteur en touche et solide sur les mauls. Après leur départ, je n’ai pas voulu changer ma façon de faire. Je me dis simplement qu’il faut continuer à bien faire les choses et faire de bons matches. Je ne sais pas si je jouerai ce Tournoi. Mais j’ai 25 ans et évidemment, la perspective de la Coupe du monde 2023 est apparue pour moi désormais. Le staff des Bleus nous en a parlé. C’est motivant ».