L’entrainement du 11 mai 2015

Un beau soleil, des bons gars, du rugby, des sourires, de la bonne humeur… Moins de pression aussi car l’UBB est officiellement maintenue, et ce sera donc une fin de saison où finalement Bordeaux a tout à gagner, et plus rien à perdre… Ça a au moins l’avantage d’éviter que nos cœurs soient mis à rude épreuve. A la fin de la semaine, c’est Bayonne, au stade Chaban-Delmas. Car oui, l’UBB a dit au revoir samedi à Moga, pour le retrouver presque 24 heures après pour le premier entrainement de la semaine. Les avants, en guise d’échauffement, ont effectué quelques passes pour des joueurs portés. Puis, l’on commence par trois groupes avec des touches, sans opposition. Sébastien Taofifenua a repris complètement et il postulera probablement pour le prochain match. Matthew Clarkin a repris lui aussi l’entrainement collectif. En revanche, Jandre Marais n’était pas présent, souffrant de sa cheville.

 

 

 

 

Puis l’on passe aux touches avec opposition et défense. Mélange de bonne humeur et de soif de gagner. Ce sont les Bleus qui l’emporteront, d’où la joie en fin galerie photos, de Marco Tauleigne et des siens.

 

 

 

 

Lors de cet entrainement, Matthew Graham a demandé à sortir, ressentant une douleur à la cuisse gauche et ne préférant pas prendre de risques.

 

 

 

 

Pendant ce temps, Vincent Etcheto s’occupait des arrières avec un travail de passe et d’avancée. A noter que Sofiane Guitoune n’était pas présent, souffrant d’un panaris au pied.

 

 

 

 

On voit aussi Darly Domvo qui a dû visiter tout le complexe de Moga tellement ses tours ont été nombreux. Courage Darly !

 

 

 

 

Vint vers 12h15, le moment de l’opposition. Une opposition sans réels contacts, du moins plus ‘tranquille’ que celle qui aura lieu en fin de semaine. Des séquences en plusieurs temps demandées par Vincent Etcheto qui organisait cette partie de la séance. La confrontation se fit au départ de touches la plupart du temps, mais aussi d’une mêlée, et parfois un ruck.

 

 

 

 

Les titulaires face à Oyonnax sont ensuite rentrés aux vestiaires, fin de séance oblige. Ce sont les remplaçants et ceux qui n’ont pas joué qui ont finit par un jeu, dirigé par Ludovic Loustau. “Oh il manque un joueur, je peux jouer, moi ?” demande Vincent Etcheto. Qu’à cela ne tienne, le voici au cœur du jeu. Une opposition ayant pour but de marquer un essai. A chaque fois que le porteur de balle était touché par l’un de ses vis-à-vis, il devait réengager et passer à l’un de ses coéquipiers. Entre la mauvaise foi de certains, l’envie de gagner d’autres, un arbitrage pas toujours très objectif, c’est une belle partie partant dans tous les sens à laquelle nous avons pu assister. Mais le mot d’ordre qu’est le sérieux était toujours présent.

Pour mieux se rendre compte de cet exercice, merci de vous diriger en fin d’article pour la vidéo. Avec une petite dédicace de Berend Botha, très bon avec balle en main, faisant parler vitesse, appuis et puissance. Si, si.

 

 

 

 

La vidéo de l’exercice précédent :