Barrage ST-UBB du 17 mai 2015

Nous étions présents au Stade Municipal du Passage d’Agen pour le barrage du Championnat de France Espoirs/Reichel opposant le Stade Toulousain à l’UBB.

Tout d’abord on peut noter que les espoirs sont un groupe soudé puisque certains joueurs blessés avaient fait le déplacement en bus avec le groupe (Fabian Natoli, Victor Jimenez, Corentin Perron et Thomas Lainault) ainsi que Jayden Spence qui a joué quelques matchs avec les espoirs à son arrivée à l’UBB.

 

 

 

 

Les joueurs ont commencé par s’échauffer sur le terrain annexe, sous le beau soleil du mois de mai. Comme habituellement les avants s’échauffaient de leur côté. Ils ont répété les combinaisons en touches, effectué quelques mêlées. Les arrières s’échauffaient eux aussi de leur coté. Pour finir on a assisté à un échauffement commun avec la répétition de quelques combinaisons où les remplaçants représentaient les adversaires avec des boucliers de protection.

 

 

 

 

Puis est venue l’heure du match, qui s’est déroulé devant une tribune bien pleine et relativement partagée entre Toulousains et Bordelais.

Du côté de l’UBB, l’équipe suivante était alignée :

Paiva, Chambord, Navrozashvili, Katoa, Graham, Molcard, Wrampling, Lespinasse, Nicolas, Meret, Blanc, Perrier, Riva, Pilati, Minguillon.

Les remplaçants : Brute de Remur, Hernandez, Kamikamica, Reihana, Civil, Bouet, Lafforgue.

 

Au terme d’une première mi-temps assez équilibrée, mais où l’UBB était quand même un peu à la peine en mêlée, nos jeunes espoirs menaient 9-3 (3 pénalités de Lucas Méret contre une pour Thomas Ramos). Vous trouverez dans la galerie une sélection de photos de la première mi-temps. On peut aussi noter la présence du président Laurent Marti.

 

 

 

 

Après une courte pause pour la mi-temps, Toulouse redémarre mieux la 2ème période puisqu’après avoir réduit l’écart grâce à une 2ème pénalité de Thomas Ramos, ils vont même passer devant grâce à un essai de François Bouvier transformé par Thomas Ramos (13-9). L’UBB est revenue dans le match grâce à un essai de Xerom Civil suite à un groupé pénétrant. Celui-ci sera transformé par Lucas Méret (13-16). En fin de match le Stade Toulousain grâce au coaching, alors que l’UBB décide de faire confiance aux joueurs sur le terrain en ne faisant rentrer que Xerom Civil, va creuser l’écart grâce à deux pénalités de Thomas Ramos et un essai inscrit en fin de match. Ils s’imposeront finalement sur le score de 26-13. Vous trouverez dans la galerie une sélection de photos de la 2ème mi-temps avec en particulier l’essai de l’UBB.

 

 

 

 

Après le match, malgré la déception de l’ensemble des joueurs de l’UBB après cette défaite car celle-ci marquait la fin d’une belle aventure, Gauthier Minguillon a eu la gentillesse de nous accorder quelques minutes pour nous donner son ressenti sur le match : “On aurait bien aimé aller plus loin, en demi-finale voir en finale. C’est difficile de perdre en barrage mais ils étaient plus forts que nous. Ils avaient le renfort de quelques pros (Camara, Tolofua, ndlr) et devant ils étaient vraiment costauds. Ils nous ont bien bougés. Derrière ça allait. Toulouse ce n’est pas très fort derrière. On les avait déjà rencontrés pendant la saison et ils avaient un pack moins fort et on avait gagné. On savait que la clé du match serait devant“. Nous l’avons aussi interrogé sur le fait que les coachs aient fait peu de coaching au cours de ce match : “C’est toujours difficile de faire du coaching quand aucune des deux équipes ne se détache au score. C’est plus facile quand l’une ou l’autre a pris le large. Après je ne sais pas trop. Il faudrait leur demander”.

 

 

Merci à Céline pour les photos, et Matthieu pour le résumé 😉