Cameron Woki : « On savait très bien que c’était le Stade Toulousain en face. Personne ne se disait que c’était fait à la mi-temps »