Baptiste Serin : « Ils me l’ont rendu d’une manière qui a été incroyable »