Christophe Urios : “C’est tellement difficile de se qualifier, que quand c’est à portée de main, tu ne dois pas faire ce que l’on a fait la saison dernière”

 

Interrogé par France Bleu Gironde, notre manger, Christophe Urios, est revenu sur la fin de saison compliquée qu’il a vécu avec son équipe du Castres Olympique et qui l’a marqué : « Il y a eu des cicatrices à la fin, parce qu’on n’a pas respecté ce qu’on s’était dit, on a abandonné le Bouclier sans combattre, notamment pendant la phase finale. C’est n’est pas parce qu’on avait une très bonne relation avec nos supporters. C’est parce qu’entre nous, on n’a pas respecté notre cadre de fonctionnement. C’est ça qui est important. Le reste, c’est de l’enfumage. Ca ne passera jamais, ça va s’estomper, mais ça passera jamais. Je ne vais pas revenir en arrière, mais on a fait pleurer une ville. C’est tellement difficile de se qualifier, que quand c’est à portée de main, tu ne dois pas faire ce que l’on a fait la saison dernière. Tout ça c’est du passé. Aujourd’hui, ce qui m’importe, c’est Bordeaux et le comportement que l’on va avoir demain ».