Alexandre Roumat : “Pour ma part, les regrets, c’est de ne pas avoir gagné des matchs à l’extérieur en début de saison, comme celui de Grenoble et d’Agen”

 

Interrogé au micro d’ARL, notre 3ème ligne, Alexandre Roumat, est revenu sur les regrets qu’il avait à l’issue d’une nouvelle saison au terme de laquelle la qualification pour le Top 6 échappait à l’UBB : “Pour ma part, les regrets, c’est de ne pas avoir gagné des matchs à l’extérieur en début de saison, comme celui de Grenoble et d’Agen. C’est des matchs où on a fait une grosse seconde mi-temps et où malheureusement on avait fait une entame pourrie ce qui nous a je pense coûté notre qualification à la fin. Sans parler de matchs à domicile, de matchs de fin de saison, si on avait pris ces deux matchs, je pense que l’on ne serais pas loin du compte, et que l’on aurait pu jouer une fin de saison plus intéressante. Ces regrets, c’est de ne pas avoir été constants sur tous ces matchs à l’extérieur, et je passe tous les matchs où on en a pris 40 en seconde partie de saison […] On est jamais à l’abri d’être invaincus à domicile donc ces deux victoires qui, je pense, étaient à notre portée, nous auraient permis d’avoir ce petit matelas, comme Castres, qui a perdu deux fois à domicile mais qui avait gagné 7 ou 8 fois à l’extérieur. Je pense que c’est ça qui nous a coûté cette belle fin de saison. On sait très bien que l’on a raté des matchs à l’extérieur, mais quand on va au Racing, à Clermont, chez les gros, on essaie de faire du mieux possible pour gagner chez eux, mais on sait très bien qu’on ne peut pas gagner chez tous les gros non plus“.