Clément Carpentier : “Il faut déjà saluer son courage de s’être mouillé et d’y être allé”

 

Invité des studios de France Bleu Gironde, pour l’émission La Mêlée du Lundi, Clément Carpentier, journaliste pour 20 Minutes, est revenu sur la prestation de notre manager, Joe Worsley, à la tête de l’équipe de l’UBB : « C’est compliqué de dire que c’est un échec. Quand vous reprenez une équipe comme ça, tout le monde ne veut pas y aller parce que c’est compliqué. Il faut déjà saluer son courage de s’être mouillé et d’y être allé. C’est un grand mot de dire que c’est un échec, parce qu’il a fait mieux que Rory Teague la saison dernière. La saison dernière, l’UBB avait terminée un peu plus loin. Cette saison, il était plus proche d’être dans les phases finales, que l’année dernière. On peut plutôt parler d’une déception, du fait que lui n’ait pas passé le cap personnellement, en tant que coach numéro 1. C’est plutôt ça que je vais retenir, que ça soit dans sa gestion de groupe, de ne pas avoir réussi à trouver ce déclic mental. Dans sa communication, dans sa manière de faire, je pense que c’est compliqué aujourd’hui pour lui. Le système de jeu, si on écoute les joueurs, ils ne voulaient pas le changer. Et puis il a fonctionné tout l’hiver, avec lui à la tête de l’équipe. Il ne peut pas non plus tout renier ».