Jefferson Poirot : “J’aime bien ce terme qui dit que maintenant on est des premières lignes ailes”

 

Interrogé par l’ancien clermontois, Aurélien Rougerie, pour la campagne de la LNR et de la FFR, XV nuances de jeu, notre pilier gauche, Jefferson Poirot, est revenu sur les spécificités de son poste de pilier gauche : “Jouer au poste de numéro 1, c’est d’abord la mêlée parce que c’est la chose essentielle au rugby. Avancer en mêlée, c’est la première des choses sur un match de rugby. On est obligé d’être costaud là-dessus. Derrière, il y a une évolution du poste qui fait que maintenant on nous demande beaucoup de déplacement, de tâches autres que simplement la mêlée. On nous demande de plaquer, de savoir manier le ballon, courir, se déplacer pour vite être au soutien, prendre un intervalle […] On est obligé, on nous le demande. J’aime bien ce terme qui dit que maintenant on est des premières lignes ailes“.