Jefferson Poirot : “Nous les piliers gauches, on a qu’une épaule dans la mêlée. On doit tout compenser par du gainage”

 

Interrogé par l’ancien clermontois, Aurélien Rougerie, dans le cadre de la campagne conjointe de la LNR et la FFR, XV nuances de jeu, notre pilier gauche international, Jefferson Poirot, est revenu sur les spécificités de la mêlée pour les piliers gauches : “En mêlée, le rôle c’est d’abord de ne pas se laisser avoir par les droitiers. C’est souvent des coquins. Eux ils sont restés au sens propre du pilier avec cet affrontement en mêlée direct (rires). Non en fait c’est surtout d’être solide parce que nous les piliers gauches, on a qu’une épaule dans la mêlée. On doit tout compenser par du gainage. C’est un peu différent du pilier droit, qui va prendre plus de charge. Je pense que c’est plus dur pour lui. Pour nous c’est plus technique sachant que les droitiers essaient de nous amener en bas pour que l’on ait moins de force à la poussée, que l’on soit plus en difficulté. Il faut contrer cela, c’est vraiment le petite différence“.