Semi Radradra : “Personnellement, je n’ai que trois sélections donc je me dois d’être respectueux de mon partenaire ou concurrent qui en possède trente”

 

Interrogé dans les colonnes du Midi Olympique, notre trois-quart centre international fidjien, Semi Radradra, est revenu la notion de respect au sein de la sélection fidjienne : “Il y a chez nous un vrai respect de l’aîné, qui est forcément plus expérimenté que le plus jeune. On tient compte aussi du nombre de sélections. Personnellement, je n’ai que trois sélections donc je me dois d’être respectueux de mon partenaire ou concurrent qui en possède trente. C’est normal qu’il passe en premier. Pour le Mondial, le sélectionneur John McKee nous a prévenus que les compteurs seraient remis à zéro au départ de la phase de préparation“. Il est aussi revenu sur sa relation avec le sélectionneur : “Je sais qu’il aime bien communiquer par les réseaux sociaux, notamment Facebook, or je n’y suis pas. La Fédération s’est renseignée sur ma blessure par mail, il y a une quinzaine de jours“.