Jefferson Poirot : “Vu que l’on est un peu polyvalent, il faut aussi avoir de plus en plus de caisse, pour pouvoir être multi-tâche”

 

Interrogé par Aurélien Rougerie dans le cadre de la campagne de la LNR et la FFR, XV nuances de jeu, notre pilier gauche international, Jefferson Poirot, est revenu sur les qualités nécessaires pour jouer à son poste : “Pour jouer pilier gauche, déjà il faut être très intelligent (rires). Je n’ai croisé que des piliers intelligents, pour rester amis avec tout le monde. Après je pense qu’il faut avoir des qualités physiques, être fort au gainage parce que sur la mêlée c’est très important. Vu que l’on est un peu polyvalent, il faut aussi avoir de plus en plus de caisse, pour pouvoir être multi-tâche, avoir du déplacement, courir, être capable de changer très rapidement de vitesse parce que l’on a aussi cet aspect des courses de soutien, où il faut vite intervenir quand on a un partenaire au sol pour aller l’aider. Il faut qu’en 2-3 secondes le ballon soit libéré. On a aussi besoin de vite accélérer comme les lignes sont proches, il faut rapidement prendre de la vitesse pour gagner des mètres. Il faut être puissante, arriver vite“. Il s’est aussi exprimé sur ses qualités dans le domaine du jeu au pied : “Il faut savoir que j’ai joué à quasiment tous les postes à part 9 et 10 et pourtant je suis catastrophique au pied. Petit, j’ai joué derrière, à tous les postes, mais le pied c’est quelque chose que je n’ai jamais eu. Si je me suis décalé petit à petit, c’est qu’il y a une raison je pense“.