Baptiste Serin : “On a eu un changement de coach où on a tout remis à plat. C’est malheureux mais c’est du temps perdu. C’est les joueurs les premiers qui en pâtissent”

 

Invité des Grandes Gueules du Sport, sur les ondes de RMC, notre demi de mêlée international, Baptiste Serin, est revenu sur la saison réalisée par l’UBB cette année : “Je ne dirais pas que l’on a fait un très bon début de saison parce qu’il y a 4-5 matchs où on perd chez des mal classés de la fin de saison, notamment Agen et Grenoble où on ne prend qu’un point et nos concurrents avaient gagnés là-bas. On a eu un changement de coach où on a tout remis à plat. C’est malheureux mais c’est du temps perdu. C’est les joueurs les premiers qui en pâtissent. Il faut renouveler un plan de jeu et repartir avec un homme qui était Joe Worsley, qui a remis des choses en place. Il faut les assimiler. On a eu le calendrier, même si on le savait, qui a été vraiment défavorable sur la fin de saison. Je pense que c’est des petites erreurs, notamment à l’extérieur. On paie notre saison qui a été très mauvaise. On savait qu’il ne fallait pas de faux pas à domicile mais on en a eu un contre Castres et ça nous a tué la saison“.