Laurent Marti : « Non seulement je ne suis pas jaloux, mais j’apprécie la réussite de ce club car il fonctionne sur un modèle qui me plaît »