Laurent Marti : « Si on cartonne la saison prochaine, les portes pourraient s’ouvrir plus facilement »