Jefferson Poirot : « Honnêtement, cette semaine pique beaucoup plus que la première. C’est logique »