Jefferson Poirot : « En ce moment, pour être très honnête, on tue le temps en dormant »