Christophe Urios : « On a huit sélectionnés, je n’en avais pas imaginés autant. Santiago Cordero ? On ne l’avait pas du tout imaginé »

photo Exeter Chiefs

 

Christophe Urios s’est exprimé sur les nombreux absents recensés notamment pour cause de sélection. Le Manager de l’UBB ne s’attendait pas à voir autant de joueurs convoqués, mais fera évidemment avec, préférant s’occuper des joueurs qu’il a à disposition. Au niveau des blessés d’ailleurs, le nombre devrait diminuer dans les jours qui viennent, de quoi retrouver un effectif conséquent.

« Tous les clubs sont concernés par ça. C’est vrai qu’en début de semaine on avait pas mal d’absents entre les sélectionnés, les blessés, les reprises… Là, c’est en train de rentrer un peu dans l’ordre, on a un peu moins de blessés. La semaine prochaine, on n’en aura quasiment pas. Ça rentre dans l’ordre, mais c’est vrai que ce n’est pas simple. On a l’impression parfois d’entrainer des moins de 18 ans qu’une équipe professionnelle (sourire). Mais bon, ça fait partie du truc. Je le savais, dans cette période on a huit sélectionnés, je n’en avais pas imaginés autant. Je ne pensais pas qu’Afa Amosa, Ulupano Seuteni et Santiago Cordero seraient appelés, c’est comme ça. Ce n’est pas une tuile, d’autres joueurs prendront la place. Tu sais, j’ai l’habitude de m’occuper de ceux qui sont là. Ceux qui ne sont pas là, ils ne peuvent rien faire pour l’équipe, ce ne sont pas eux qui font gagner les matches. Il faut que je donne la confiance à d’autres, et voilà. Mais c’est vrai que si on fait venir Santiago Cordero, c’est pour qu’il joue avec nous, pas pour qu’il parte avec l’Argentine… Sur le coup, ça nous a fait un peu chier parce que c’est venu après, on ne l’avait pas du tout imaginé. Maintenant, cela fait partie des péripéties de l’équipe et de la saison […] Il est parti pour le stage. Alors après, du stage va sortir le groupe qui va faire la Coupe du Monde ».

Sports Inside