Christophe Urios : “Ça peut en envoyer certains au fond du bassin d’Arcachon, oui !”

 

Dans son interview avec le Midi Olympique, Christophe Urios est revenu sur les joueurs qui composeraient la première ligne la saison prochaine, notamment Ben Tameifuna et Vadim Cobilas au poste de pilier :

 

Ça peut en envoyer certains au fond du bassin d’Arcachon, oui ! Plus sérieusement, c’est une très belle opportunité et cela renforce notre cinq de devant qui était très dynamique et très coureur mais qui manquait parfois de puissance, dans des conditions difficiles pour le jeu debout, les ballons portés, etc. On va jouer la Champions Cup, qui demande beaucoup d’énergie. Ben la connaît, il l’a jouée. C’est une très belle recrue pour l’UBB. Vous savez, j’ai encore en mémoire la victoire des Springboks à la dernière Coupe du monde. Cette victoire a été rendue possible par le travail d’une première ligne redoutable, tant celle qui démarrait que celle qui entrait en jeu. Même si les tendances semblent indiquer que l’on veut moins jouer les mêlées, je me dis qu’elles peuvent encore faire gagner des matchs. Le recrutement du talonneur des Cheetahs Joseph Dweba s’est aussi fait en ce sens.